Boutique Biologiquement.comLe Rooibos bio en infusion

  Posté par rooibos       Laisser un commentaire
[Total : 11    Moyenne : 3.5/5]

Le rooibos bio antioxydant naturel puissant, qui signifie “buisson rougeâtre” en afrikaans, est une plante qui pousse exclusivement en Afrique du Sud dans les montagnes de Cedarberg au nord de la ville du Cap.

Des essais de culture ont été faits dans d’autres pays au climat similaire à celui l’Afrique du Sud sans succès. Visiblement, le rooibos a besoin d’un climat et d’un sol très spécifiques pour se développer.

L’infusion de Rooibos

Le rooibos est surtout connu pour l’infusion faite de fins morceaux légèrement fermentés. Sa préparation est à peu près la même que celle du thé de Ceylan à la seule différence qu’il faut le laisser infuser un peu plus longtemps. L’infusion a alors une couleur rouge-brun, ce qui explique peut-être pourquoi on emploie le terme “thé rouge” pour le désigner. Mais contrairement aux idées reçues, le rooibos n’a rien à voir avec le théier. Son nom scientifique est Aspalathus Linearis, et il fait partie de la même famille que les acacias.

Sa non appartenance à la famille du théier le rend pauvre en tannins (substances responsables du goût astringent du thé), ce qui n’est pas pour déplaire aux consommateurs réfractaires des thés classiques plus corsés. Le rooibos est également dénué de caféine.

Le Rooibos bio en infusion
Le Rooibos bio en infusion

Historique du Rooibos

On sait qu’il y a plus de 300 ans, les populations indigènes des montagnes au nord du Cap cueillaient les parties aériennes du rooibos sauvage qu’ils faisaient fermenter pour en faire une infusion d’agrément au goût sucré et fruité, et d’une couleur rougeâtre. Cette infusion, consommée chaude ou froide, est aujourd’hui considérée comme la boisson nationale de l’Afrique du Sud.

Ce n’est qu’au début des années 1930 qu’on a commencé à cultiver le rooibos à des fins commerciales. De nos jours, l’Afrique du Sud en produit annuellement plusieurs milliers de tonnes dont près de la moitié est exportée vers l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Angleterre, le Japon, la Malaisie, la Corée du Sud, la Chine, la Pologne, l’Italie, la France et l’Amérique du Nord.

Le rooibos, bon pour la santé

On ne sait pas si les populations indigènes d’Afrique du Sud utilisaient l’infusion de rooibos à des fins médicinales. Mais bien qu’on n’ait mené, à ce jour, aucun essai clinique qui permette de confirmer l’efficacité de ces usages, plusieurs médecins sud-africains recommandent l’infusion de rooibos pour soulager les coliques des bébés, et l’usage populaire local veut que la boisson soit efficace contre les troubles digestifs ou du sommeil et, par voie externe, pour le traitement des allergies cutanées, de l’eczéma et de l’érythème fessier.

En outre, le rooibos est riche en antioxydants (polyphénols) et on pense que ceux-ci protègent les cellules de l’organisme contre les méfaits du stress oxydatif, lequel est notamment associé au cancer, aux maladies dégénératives et au vieillissement cérébral.

Boutique Biologiquement.comLe rooibos, 300 ans d’histoire

  Posté par rooibos       Laisser un commentaire
[Total : 4    Moyenne : 2.3/5]

Il y a plus de 300 ans, les populations indigènes des montagnes au nord du Cap (Afrique du Sud) cueillaient les parties aériennes du rooibos bio antioxydant naturel puissant sauvage (en anglais, « rooibos tea ») qu’ils faisaient fermenter pour en faire une infusion d’agrément au goût sucré et fruité, et d’une couleur rougeâtre. La tribu des Khoisan utilisaient le rooibos comme herbe médicinale.

C’est au 18ème siècle que le botaniste Carl Humberg fit connaître cette plante aux Africains du Sud, avant que Benjamin Ginsberg (en), un émigré russe, développa son potentiel commercial dès 1904. Il appelait le rooibos « le thé des montagnes ».

Dès lors, les cultivateurs commencèrent à le cueillir. Il gagna en outre sa popularité lors de la seconde guerre mondiale, notamment lorsque les approvisionnements en thé noir en provenance d’Asie furent compromis.

Désormais, 8 000 tonnes de rooibos sont cultivées par 300 cultivateurs et exportées vers plus de 100 pays. Cette infusion, consommée chaude ou froide, est aujourd’hui considérée comme la boisson nationale de l’Afrique du Sud.

Une découverte stupéfiante : un effet calmant sur les bébés

En 1968, en Afrique du Sud, une jeune mère, Annique Theron (en), laissa accidentellement des résidus de rooibos dans le biberon de son bébé, et découvrit qu’il eut un effet calmant, soulageant son agitation, ses vomissements et ses crampes d’estomac.

Elle en informa le quotidien local, et prit connaissance que son cas n’était pas isolé. De nombreuses mères, dont les bébés avaient des problèmes similaires, avaient été le témoin de cette découverte.

De ce fait, un test terrain fut mené sur les probables bienfaits du rooibos. Annique Theron souhaita ainsi partager sa découverte à travers le monde et écrivit un livre sur les qualités anti-allergiques du rooibos, intitulé “Allergies : une découverte stupéfiante”.

Elle créa ensuite une gamme de produits de soin à base d’extraits de rooibos, utilisés pour traiter les peaux sèches, irritées et allergiques.

En 1997, l’Organisation Mondiale de Propriété Intellectuelle (WIPO) récompensa par une médaille d’or le rooibos pour ses propriétés anti-allergiques. En 1998, Annique Theron reçu le titre honorable de « Révélation féminine de l’année ».

Boutique Biologiquement.comA propos du rooibos, cette infusion sans théine

  Posté par rooibos       Laisser un commentaire
[Total : 13    Moyenne : 2.5/5]

Consommé par des millions de buveurs à travers le monde, le thé est une boisson très appréciée, notamment par les vitamines A, B, C et E qu’il renferme. En tant que stimulant, le thé contient plus de caféine que les boissons chocolatées et les colas. Pour les très jeunes enfants, le thé est donc à éviter. Pour eux, existe un autre élixir : le rooibos bio antioxydant naturel puissant.

Une tisane bio aux reflets rouges cuivrés

Le rooibos (prononcé Royboss) est un arbrisseau épineux d’un mètre de haut à fines tiges et fleurs jaunes originaire des régions montagneuses du Cederberg en Afrique du Sud. Les feuilles en forme d’aiguilles prennent leur couleur rouge après la fermentation et le séchage.

Cet arbuste est adapté à un sol pauvre et acide et à un climat chaud et sec. Ses feuilles rappelle celle du laurier, elles servent à préparer une boisson sans caféine et à faible teneur en tanin.
L’autre nom, scientifique, du rooibos est aspalathus linearis. En Europe, cette liqueur est communément appelée “thé rouge”, alors qu’il ne s’agit pas d’un thé (du genre Camellia). D’ailleurs, la réglementation (DGCCRF) nous interdit d’utiliser le terme « thé rouge » pour désigner le rooibos.

A propos du rooibos, cette plante sans théine
A propos du rooibos, cette plante sans théine

Les vertus du “thé rouge” rooibos

Sans théine, le rooibos se savoure par petits et grands
Cette tisane bio se déguste chaude ou froide, soit nature, soit légèrement sucrée ou additionnée de lait. Elle accompagne également les jus de fruits, le miel et le citron.

Riche en sels minéraux, le rooibos est une boisson aux arômes intenses et aux reflets cuivrés qui se savoure à toute heure de la journée par petits et grands. Son originalité réside dans le fait qu’il ne contient naturellement ni théine, ni additif, ni conservateur.
Les femmes enceintes ou allaitant peuvent donc boire du rooibos.

Sa saveur est plutôt douce (même sans ajout de sucre) et a un léger goût de noisette. La préparation du rooibos est à peu près la même que celle du thé de Ceylan à la seule différence qu’il faut le laisser infuser un peu plus longtemps. L’infusion a alors une couleur rouge-brun.

De plus en plus populaire en Occident

Le rooibos est de plus en plus populaire dans les pays occidentaux, en particulier chez les consommateurs soucieux de leur santé. De plus, sa pauvreté en tanins (substances responsables du goût astringent du thé) lui permet de séduire des consommateurs habituellement réfractaires aux thés classiques qui sont plus corsés.

Boutique Biologiquement.comLe Rooibos bio

  Posté par rooibos       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 1/5]

Arbuste de la famille des acacias, le rooibos bio antioxydant naturel puissant ne pousse qu’en Afrique du sud où les conditions climatiques et la nature du sol lui conviennent parfaitement.

Un peu d’histoire

Il y a plus de 300 ans, les populations indigènes des montagnes au nord du Cap (Afrique du Sud) cueillaient les parties aériennes du Rooibos sauvage qu’ils faisaient fermenter pour en faire une infusion d’agrément au goût sucré et fruité, et d’une couleur rougeâtre. La tribu des Khoisan utilisaient le Rooibos comme herbe médicinale.
C’est au 18ème siècle que le botaniste Carl Humberg fit connaître cette plante aux Africains du Sud, avant que Benjamin Ginsberg , un émigré russe, développa son potentiel commercial dès 1904. Sa culture a été expérimentée dans plusieurs régions du globe mais sans succès.

Rooibos bio
Rooibos bio

Un produit mondial

Curieusement le premier pays importateur de Rooibos est l’Allemagne depuis plus de cinquante ans, alors qu’en France, il ne fait parler de lui que depuis quelques années.
Un peu plus de la moitié est consommée en Afrique du Sud tandis, le reste est exporté à travers le monde, en priorité en Allemagne, au Japon, et aux Pays-Bas
Depuis 2006, le Rooibos a connu une effervescence sans précédent, expliquée par la publication de la série de romans “The N°1 Ladies’ Detective Agency”, d’Alexander McCall Smith. Dans les livres, le personnage principal, Precious Ramotswe, sert du Rooibos à ses visiteurs

Qu’est-ce ?

Le Rooibos (prononcé Royboss) est un arbrisseau épineux d’un mètre de haut à fines tiges et fleurs jaunes originaire des régions montagneuses du Cederberg en Afrique du Sud. Les feuilles en forme d’aiguilles prennent leur couleur rouge après la fermentation et le séchage. Il peut aussi être utilisé vert avant fermentation. Cet arbuste est adapté à un sol pauvre et acide et à un climat chaud et sec. Ses feuilles rappellent celles du laurier, elles servent à préparer une boisson sans caféine et à faible teneur en tanin.
Il peut être fermenté (rouge) ou non fermenté (vert), et dans ce dernier cas il contiendra donc plus d’anti-oxydants.

Avantages

Des recherches en Afrique du Sud menées conjointement sur le thé vert et le rooibos ont prouvé que le rooibos est encore plus efficace que le thé vert.
Un autre groupe de recherche médicale a démontré que le rooibos diminuerait également les dégénérescences du cerveau, donc les troubles de la mémoire et les maladies comme Alzheimer. Enfin, les sud-africains utilisent le rooibos pour calmer les coliques des nourissons et des enfants, les problèmes digestifs des adultes – nausées, brûlures d’estomac -(le rooibos étant naturellement alcalin ) , les insomnies, l’eczéma, les allergies, et des études sont en cours pour tout prouver de manière scientifique. L’absence totale naturelle de caféine est un gros avantage par rapport au thé ou au café décafféiné car le processus qui permet de décafféiner supprime une grande partie des polyphénols de ces boissons ; sans caféine et avec très peu de tanins, le rooibos est donc une boisson que l’on peut boire sans modération de matin au soir, et qui amène de ce fait beaucoup plus d’anti-oxydants que le thé car on n’hésitera pas à le boire en plus grandes quantités.