Boutique Biologiquement.comLES BIENFAITS DU ROOIBOS BIO

  Posté par rooibos       Laisser un commentaire
[Total : 12    Moyenne : 3/5]

Le rooibos bio est un arbuste originaire d’Afrique du Sud : ses feuilles et ses tiges sont utilisées pour préparer la célèbre infusion du même nom à zéro calorie. On prête à cette dernière de nombreux bienfaits, s’expliquant par sa composition nutritionnelle très intéressante…

Le rooibos bio : des avantages par rapport au thé ?

Le rooibos bio est souvent surnommé « thé rouge » alors qu’il s’agit d’une espèce végétale totalement différente du thé. Pour cette raison, vous ne trouverez aucune trace de théine dans cette infusion.

Pour rappel, la théine et la caféine sont exactement la même molécule : si vous avez du mal à supporter son effet excitant, le rooibos peut remplacer avantageusement le « vrai » thé.

Cancer. De nombreux essais in vitro et sur des animaux indiquent que le rooibos ou ses composants peuvent prévenir les mutations de l’ADN ou les malformations cellulaires
Cancer. De nombreux essais in vitro et sur des animaux indiquent que le rooibos ou ses composants peuvent prévenir les mutations de l’ADN ou les malformations cellulaires

De plus, même si le thé reste et demeure une boisson aux nombreuses vertus, sa forte concentration en tanin est un inconvénient. Elle limite en effet l’absorption du fer par l’organisme lors de la digestion, si bien qu’il est généralement recommandé de boire le thé à distance des repas pour contourner le problème.

Sur ce point encore, le rooibos bio est une alternative intéressante car sa teneur en tanin est nettement plus faible que celle du thé classique. Pensez-y notamment si vous avez tendance à souffrir d’anémie ferriprive (diminution de la quantité de globules rouges liée à une carence en fer) ou si vous êtes enceinte car il est plus important que jamais de soigner vos apports en fer…

Boire du rooibos bio pour renforcer son organisme en général

Le rooibos bio est riche en divers sels minéraux et oligoéléments : il fournit notamment du cuivre, du calcium, du magnésium, du potassium, du sodium, du zinc et aussi un peu de fer. Un très bon point car chacun de ces nutriments remplit des fonctions essentielles au sein de l’organisme.

Par exemple, le calcium est nécessaire à la solidité des os, tandis que le fer entre dans la composition de l’hémoglobine des globules rouges, permettant de transporter l’oxygène dans tout le corps.

Le zinc, quant à lui, est particulièrement important pour la beauté et la santé de la peau (il combat notamment certaines maladies cutanées comme l’acné), mais aussi pour la synthèse des hormones sexuelles.

Autre exemple : le magnésium permet, entre autres choses, de booster le système immunitaire et de combatte le stress. Bref, boire du rooibos bio, c’est faire le plein de nutriments pour renforcer son organisme sur tous les plans ou presque. Il contient même du fluor, qui protège la santé dentaire…

Les bienfaits du rooibos bio liés à sa teneur en antioxydants

Le rooibos bio contient divers flavonoïdes aux intéressantes propriétés antioxydantes. Ainsi, les flavonoïdes présents dans cette infusion aident à soulager les troubles digestifs, tels que les crampes d’estomac et la diarrhée, chez l’adulte comme chez l’enfant.

Mais c’est loin d’être leur seul intérêt : les flavonoïdes combattent également les célèbres radicaux libres, impliqués dans le vieillissement cellulaire et l’apparition de diverses maladies. Certains d’entre eux permettent aussi de réduire le taux de mauvais cholestérol sanguin, de réguler la glycémie (quantité de sucre dans le sang) et d’améliorer la circulation sanguine.

En pratique, boire régulièrement cette infusion pourrait surtout contribuer à ralentir le vieillissement de la peau et à diminuer les risques de développer une pathologie cardio-vasculaire ou certaines formes de cancer.

Boutique Biologiquement.comLa plante miracle le rooibos bio

  Posté par rooibos       Laisser un commentaire
[Total : 37    Moyenne : 2.8/5]

Rooibos bio antioxydant naturel puissant est un mot en afrikaans qui signifie “arbuste rouge”.

Originaire d’Afrique du Sud, la plante rooibos se boit en infusion, mais elle est également dotée de propriétés thérapeutiques reconnues. C’est pour cela que les produits Annique sont à base de rooibos. Introduire le rooibos dans son alimentation et son hygiène de vie c’est faire le plein d’antioxydants et de minéraux, pour préserver un corps sain, remédier à une peau réactive, retrouver sommeil ou vitalité, soulager les problèmes de digestion ou bien encore lutter contre le vieillissement.
Voici la petite histoire du rooibos et tout ce que vous devez savoir sur ses fameuses vertus.

La plante miracle le rooibos bio
La plante miracle le rooibos bio

Qu’est-ce que le rooibos?

L’Aspalathus linearis, ou rooibos, est une plante qui pousse uniquement sur les montagnes Cedarberg en Afrique du Sud. On en récolte les feuilles en été pour les faire sécher et fermenter. C’est l’air frais des montagnes et le soleil brûlant d’Afrique qui donnent au rooibos sa couleur rouge. Les autochtones appréciaient ce thé depuis des siècles pour sa douceur naturelle, mais ce n’est qu’au 18ème siècle qu’il fut découvert et répertorié par les botanistes. Ceux-ci étaient loin de se douter des vertus étonnantes de cette petite merveille de la nature et du large éventail d’utilisations qui lui seraient découvertes par la suite. En effet, près de deux siècles plus tard, en 1968, une maman sud-africaine nommée Annique Theron fit la rencontre de cette plante et de ses pouvoirs de guérison exceptionnels alors que son bébé souffrait d’allergies et de coliques. Annique Theron entreprit alors des recherches sur les propriétés bienfaisantes du rooibos. Fascinée par ce qu’elle venait de découvrir, elle décida d’en faire profiter le reste du monde et c’est alors que les scientifiques étudièrent et confirmèrent ce qu’Annique Theron avait observé sur cette plante étonnante.

Les études scientifiques ont démontré que les feuilles du rooibos renfermaient au moins trente-sept antioxydants et minéraux. Les antioxydants (superoxyde dismutase, vitamine C, flavonoïdes…) protègent le système immunitaire et la bonne régénération des cellules. Les minéraux (fer, potassium, calcium, cuivre, zinc, magnésium, fluor, manganese, sodium) veillent au bon fonctionnement de l’organisme. On a également découvert que le rooibos vert (non fermenté) contenait de plus grandes quantités d’antioxydants que le rooibos rouge (fermenté).

Les bienfaits du rooibos

Même si les études d’Annique Théron étaient orientées sur le traitement des enfants, on sait aujourd’hui que le rooibos est bénéfique pour toutes les tranches d’âge de la population. Qu’on l’utilise par voie orale ou cutanée, il agit sur de nombreux aspects de notre santé : nerfs, digestion, allergies, irritations, vieillissement, spasmes, douleurs…

calmer les enfants – Les enfants peuvent être touchés par de nombreuses affections telles que les coliques, les insomnies, les nausées ou encore les crampes d’estomac. En 1997, Annique Theron fut honorée de la médaille d’or au Salon International des Inventions de Genève, pour sa découverte des propriétés anti-allergiques du thé rooibos. En remplaçant l’eau des biberons par du thé rooibos, celui-ci agit comme un calmant naturel. Il favorise une digestion paisible ainsi qu’un sommeil profond.
Le rooibos peut aussi être appliqué localement en compresses ou bains pour soulager les dermites séborréhiques, l’eczéma ou les irritations sur les fesses.

neutraliser les radicaux libres et prévenir le cancer – On a découvert neuf sortes de flavonoïdes dans le rooibos. Quatre d’entre eux sont particulièrement puissants: la quercétine, la lutéoline, l’isoquercitrine et la rutine. Alliés à la forte concentration en vitamine C du rooibos (1,5mg/ml), ces flavonoïdes agissent en tant que composés antioxydants, c’est à dire des agents qui combattent activement les radicaux libres dangereux pour l’organisme. Ces radicaux libres, s’ils ne sont pas maîtrisés, attaquent nos cellules en les oxydant. Les flavonoïdes contenus dans le rooibos neutralisent les radicaux libres, ce qui réduit par conséquent la détérioration des cellules et booste le système immunitaire.
Les flavonoïdes du rooibos sont tout particulièrement bons pour les personnes ayant plus de quarante ans, ainsi que celles qui font du sport. Plus l’on vieillit, plus le corps a du mal à combattre les radicaux libres. Et plus l’on fait de l’exercice, plus l’on consomme l’oxygène qui permet normalement de parer les radicaux libres. Boire du rooibos permet ainsi de restreindre l’oxydation de l’organisme.

soulager les problèmes de peau – La peau, elle aussi, a besoin d’antioxydants pour rester en bonne santé. Le rooibos contient est une source naturelle de zinc, un minéral qui donne une belle peau. De plus, l’action anti-allergique et apaisante du rooibos permet de soulager bon nombre d’affections cutanées courantes : acné, psoriasis, eczéma, rougeurs, piqûres d’insectes, verrues, inflammations, démangeaisons, dermatites photosensibles… En effet, appliquer du rooibos à même la peau appaise immédiatement les irritations et favorise la cicatrisation des boutons ou inflammations.

réduire les tissus enflés – Des études ont révélé que le rooibos pouvait considérablement réduire les gonflements. On peut par exemple soulager des yeux gonflés en mettant un sachet de rooibos infusé sur chaque œil pendant quelques minutes, ou bien soulager les inflammations des ligaments et des muscles avec des compresses de rooibos.

combattre les virus – De récentes études dermatologiques japonnaises et sud-africaines ont montré que les vitamines du rooibos pouvaient aider à combattre les virus.

favoriser l’absorption du fer et l’assimilation des protéines – Les tannins contenus dans le thé ordinaire ou le café peuvent gêner l’absorption de certains nutriments (tels que le fer ou les protéines). Le rooibos, lui, ne contient que quelques traces de tannins. Ainsi il n’affecte pas l’absorption des protéines ni vos réserves de fer ou celles de votre bébé, notamment durant la grossesse ou l’allaitement.

et plus encore ! – De nouvelles recherches en cours démontreraient que le rooibos peut jouer un rôle dans la prévention des caries, grâce à la présence de catéchine. Il pourrait soulager les crises d’asthme grâce à certains terpénoïdes, réguler le diabète par l’action du pinitol. La rutine renforcerait les veines fragilisées, et certains acides carboxyliques protègeraient le foie.
Le rooibos, même s’il ne peut pas nous faire rajeunir, nous permet d’entretenir nos corps, notre peau et nous protège de maladies parfois fatales.

Composition et utilisation du thé rooibos Annique

sans caféine
sans additifs
sans conservateur
sans colorant
très faible en tannins
Le thé rooibos Annique constitue donc une excellent alternative au thé noir ou café et peut être bu par les enfants et les femmes enceintes ou allaitant. Il est sans calorie et naturellement doux, contrairement au thé ordinaire amer. Il est pasteurisé et traité hygiéniquement pour une fraîcheur optimale.
Ce thé se boit également dans une optique thérapeutique, afin de soulager les maux d’estomac et les états nerveux, et de prévenir le cancer et le vieillissement cellulaire. Annique a confectionné une gamme variée d’infusions de rooibos et autres plantes connues pour leurs propriétés médicinales : mélisse, jasmin, menthe, gingembre…
On utilise aussi le thé rooibos en applications cutanées. En effet, se rincer avec du thé rooibos ou prendre un bain de rooibos peut aider à calmer les irritations de la peau (acné, eczéma…). Ceci est valable même pour la peau des animaux.
Enfin, vous pouvez récupérer les restes d’infusions pour arroser vos plantes, et les sachets de thé usagés pour en faire du compost. Même les plantes ont besoin de minéraux !

Boutique Biologiquement.comLe rooibos thé bio : des antioxydants plein la tasse

  Posté par rooibos       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 1/5]

Contrairement à son surnom de « thé rouge », le rooibos bio antioxydant naturel puissant d’Afrique du Sud n’est pas un simple succédané du thé traditionnel consommé dans le monde entier. Riche en polyphénols, il présente de puissantes vertus anti-oxydantes mises en évidence il y a peu de temps par des recherches qui n’en sont encore qu’à leurs débuts.

C’est en 1772 que les botanistes occidentaux ont découvert ce petit arbrisseau très adapté aux conditions de sècheresse qui pousse dans la région de Cedarberg, une province d’Afrique du Sud, sur un terrain pauvre et acide. Outre son étonnante capacité à résister à des conditions climatiques extrêmes, le rooibos avait alors attiré l’attention des explorateurs car ses feuilles, mises en fermentation (ce qui leur donne leur couleur rouge) et infusées, donnaient une boisson très prisée des populations autochtones. D’un goût délicat et légèrement vanillé, la plante fut alors baptisée « thé rouge » mais n’obtint jamais le succès du véritable thé (Camelia sinensis) venu de Chine et d’Inde. Tombé dans l’oubli pendant près de 300 ans, le rooibos tea intéresse aujourd’hui à nouveau les chercheurs qui pensent avoir découvert là un exceptionnel anti-oxydant.

Le rooibos bio , des antioxydants plein la tasse
Le rooibos bio , des antioxydants plein la tasse

Les anti-oxydants du rooibos

Bien que le rooibos contienne une proportion plus faible d’anti-oxydants que le thé (60 à 80 mg pour le thé rouge contre 130 à 200 mg pour le thé traditionnel), il en contient apparemment un beaucoup plus grand nombre. On a ainsi dénombré actuellement onze polyphénols différents dans le rooibos, tous pourvus de propriétés anti-oxydantes. Parmi eux, par exemple, la quercétine et la lutéoline, deux molécules anti-oxydantes très communes dans la plupart des fruits et des légumes, dont on a mis en évidence les facultés à prévenir le cancer du côlon et du pancréas en évitant l’apparition de métastases. Mais les chercheurs qui s’intéressent à cette plante s’attendent à de nouvelles découvertes passionnantes. Ils savent déjà qu’un verre de 200 ml de thé rouge contient 60 à 80 mg de polyphénols, mais que les onze polyphénols déterminés à ce jour ne représentent que 14 mg du total, soit environ 20 % seulement. Ils ont également découvert que le rooibos contient de l’aspalatine, un polyphénol qui n’a jusqu’ici été retrouvé dans aucun autre végétal.

Concurrent du thé

Le rooibos s’utilise aussi aisément que le thé, et il en devient une boisson agréable et désaltérante. Il ne contient aucune trace de caféine ou de théine, et peut donc être bu à tout moment de la journée. De plus, sa faible teneur en tanins ne lui donne aucun goût amer même si l’infusion s’est prolongée de façon excessive.

Comparé au thé, le rooibos présente l’avantage de n’avoir aucune conséquence sur le métabolisme du fer. Des études sont encore à mener sur le rooibos pour confirmer les travaux préliminaires qui ont été menés sur ce sujet. À l’opposé, on sait que le thé, riche en tanins, réduit considérablement l’assimilation intestinale du fer.
Inversement, le rooibos est dépourvu de vitamines et d’oligo-éléments. Leur teneur est trop faible pour avoir une conséquence appréciable.

Inflammations intestinales

Enfin, on doit à Annekie Theron (dont les observations ont été à l’origine d’un livre sur le rooibos, publié en… 1970 !) la découverte que le rooibos calme les inflammations intestinales chez l’enfant. Elle a eu plusieurs fois l’occasion de le constater chez son jeune fils. Etonnée de ne découvrir aucune confirmation de cette propriété médicinale, elle a renouvelé l’expérience avec succès auprès de plusieurs enfants.

À part une propriété de stimuler l’immunité contre les virus, et notamment le virus HIV, cette nouvelle plante reste encore peu étudiée sur un plan thérapeutique. Nul doute que face à ses bienfaits protecteurs et en l’absence d’éléments négatifs, d’autres études feront parler d’elle. Une chance nouvelle pour une plante médicinale traditionnelle, qui n’intéresse guère, pour le moment, les laboratoires avides de brevets.

Boutique Biologiquement.comLes vertus du rooibos: plante contre le cancer, le vieillissement

  Posté par rooibos       Laisser un commentaire
[Total : 6    Moyenne : 3.3/5]

Connaissez vous les vertus du rooibos bio antioxydant naturel puissant ?

Les bienfaits du rooibos contre le cancer : Des recherches sont menées actuellement pour tester et prouver les effets des extraits de rooibos sur le cancer

Les vertus du rooibos contre le vieillissement de la peau. Le thé rouge riche en minéraux, en vitamines C et en antioxydant permet d’agir contre les effets du veillissement

Les bienfaits du rooibos sur le sommeil : L’infusion de rooibos aide à retrouver un bon sommeil (sommeil profond), c’est l’infusion du soir qui permet de retrouver des nuits tranquilles. C’est un calmant naturel recommandé contre les insomnies (troubles du sommeil) et le stress. Contrairement aux idées reçues, le rooibos (ou thé rouge) contient ni théine ni caféine.

Les vertus du rooibos sur la digestion : Cette plante rouge est aussi utilisée pour améliorer la digestion. C’est un remède naturel efficace contre les troubles de la digestion. Pour soulager les troubles digestifs des bébés, certain conseille aux mamans qui allaitent de boire du thé rooibos. De la même façon, il est possible de remplacer l’eau du biberon par du thé rouge.

Les effets du rooibos contre les allergies : comme cette plante est riche en antioxydants, certain conseille d’utiliser du rooibos pour soulager les problèmes de peau (ezcéma, allergie).

Les actions du rooibos sur le tonus : Le thé rouge est une plante riche en oligoelements. C’est un stimulant naturel qui à l’inverse du thé ne bloque pas l’absorption du fer. C’est pour cela que les gens qui manquent de fer peuvent en boire.

Boutique Biologiquement.comLe Rooibos bio ou Thé rouge pour la santé

  Posté par rooibos       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Le Rooïbos bio antioxydant naturel puissant pousse uniquement dans les montagnes au nord du Cap , Afrique du Sud . Son surnom de Thé Rouge provient de la couleur rougeâtre des infusions , utilisation principale .

Le Rooibos n’a aucune parenté avec le thé , bien que de par sa teinte d’ infusion et certaines de ses propriétés , on puisse le croire . Il est de la famille des acacias et de ce fait , ne contient pas de substance stimulante telle que la caféine , ce qui en fait un bon compromis entre infusion et thé et lui permet d’ être consommé par toute la famille . Son déficit en tanins , par rapport au thé , lui confère un avantage supplémentaire et nombreux sont ceux à qui c’est une bonne occasion de tirer parti des bienfaits du thé sans en avoir les conséquences . Unique en son genre , il offre aussi à ses amateurs tout un panel d’ avantages santé non négligeables . Il aurait une bonne efficacité sur les allergies et sur l’ asthme , l’ eczéma et la nervosité , symptomatiques souvent liées les unes aux autres , il combat l’ insomnie , la constipation . Il est riche en antioxydants , protégeant ainsi les cellules de l’ organisme contre les dégâts causés par le stress oxydatif , responsable des cancers , vieillissement et dégénérescence du corps cérébral et autres formes de maladies . Dans son pays d’ origine on le consomme d’ ordinaire avec lait et sucre . De saveur douce , même pur , il a un léger goût de noisette . On le prépare à la manière d’ un thé en allongeant sensiblement la durée de l’ infusion . Il peut être consommé , à convenance , chaud ou froid sans être dénaturé .

Le Rooibos bio ou Thé rouge pour la santé
Le Rooibos bio ou Thé rouge pour la santé

Rooibos (thé rouge)

Le rooibos aussi appelé thé rouge, comme le thé, est riche en antioxydant, il protège les cellules contre le stress oxydatif, responsable du cancer, vieillissement prématuré, maladies dégénératives du corps cérébral…etc
Ne contenant pratiquement pas de tanins, à l’inverse du thé, il n’a pas d’amertume et est totalement dépourvu de théine, ce qui en fait une boisson pour toute la famille.
De nombreuses autres vertus santé vont en ce sens. On le boit tout au long de la journée chaud ou glacé.
Préparation : 5 gr – 3 min

Boutique Biologiquement.comLes propriétés du rooibos contre le cancer

  Posté par rooibos       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 4/5]

d’après une étude publiée en 2005 par une équipe de chercheurs sud africains, le rooibos bio antioxydant naturel puissant ralentit le développement des lésions cancéreuses de la peau chez les souris

Réf : Cancer Lett 224, 193-202 (2005)

– de nombreuses recherches sont actuellement en cours à travers le monde pour savoir comment le rooibos inhibe le développement des cellules cancéreuses, et quels sont les composants spécifiquement responsables de son action antimutagène.

Réf : Mutation Research 631, 11-123 (2007)

– une étude menée en 2003 sur des rats a conclu que le rooibos protège contre certaines formes de cancer du foie. Une autre étude avait déjà été publiée la même année par une équipe de chercheurs sud-africains, qui confirmait que le rooibos peut protéger le foie des dommages de la mutagenèse (mutation d’une cellule pouvant conduire au cancer).

Réf : Food Research International 37, 133-138 (2004)

Boutique Biologiquement.comComment apprécier les bienfaits du Rooibos bio ?

  Posté par rooibos       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 2.5/5]

Rooïbos bio antioxydant naturel puissant

Ce racines rouges provenant exclusivement d’Afrique du Sud sont totalement dépourvues de caféine et de théine. Très riche en antioxydants, le Rooibos protège le système cardio-vasculaire et a une action anti-âge très performante.

Étapes de réalisation

1 Une appellation ” thé rouge ” controversée :

Rooibos est traduit de l’africain par racines rouges : elles donnent une couleur rouge orangée à l’infusion.
Ces racines ne contiennent ni théine, ni caféine et peu de tanin : leur goût est ainsi moins prononcé, moins amer que le thé. L’infusion est naturellement fruitée, sucrée.
L’infusion de Rooibos est bue chaude ou froide, elle doit infuser davantage que les thés classiques.
Vous pouvez y ajouter du lait si vous le souhaitez.
Il existe des variétés de Rooibos aromatisées (agrumes, épices…) que vous trouverez en sachets. Un sachet par tasse suffit, ou une cuiller à café par tasse.

Comment apprécier les bienfaits du Rooibos bio ?
Comment apprécier les bienfaits du Rooibos bio ?

2 Les recherches validées :

L’ action antioxydante de ses composants a été prouvée.
Ses polyphénols (notamment l’aspalathine) protègent les cellules de l’organisme contre les méfaits du stress oxydatif. Ils luttent efficacement contre le vieillissement cellulaire.
Le stress oxydatif étant en cause dans l’apparition de nombreuses tumeurs cancéreuses, le Rooibos aide notre organisme à lutter préventivement contre le cancer, les maladies dégénératives, le vieillissement cérébral et les problèmes cardio-vasculaires.
Le Rooibos vert séché non fermenté contient davantage d’anti-oxydants que le Rooibos rouge mais il est différent au goût (moins fruité, moins sucré) et perd sa couleur rouge à l’infusion.

3 Les recherches en cours :

Le Rooibos pourrait soigner les troubles du sommeil comme l’insomnie, mais aussi les coliques et divers troubles de digestion.
Le Rooibos faciliterait l’assimilation du fer par l’organisme.
Des études sont également menées afin de connaître les bienfaits par voie externe du Rooibos.
Des applications locales pourraient traiter les maladies cutanées tel que les allergies, l’ érythème fessier du nourrisson ou encore l’ eczéma.

Boutique Biologiquement.comLes vertus du thé rooibos bio – Mythe ou réalité ?

  Posté par rooibos       Laisser un commentaire
[Total : 3    Moyenne : 2/5]

On voit de plus en plus de compagnies afficher des produits faits à base de thé rouge, ou rooibos bio naturel , en prônant ses vertus anti-oxydantes.

Je l’utilise moi-même dans mes préparations, notamment ma crème de jour au thé rouge et macadam. On prône également ses vertus lorsque consommé.
Mais qu’en est-il vraiment ? Ses vertus ont-elles été vérifiées par des recherches scientifiques sérieuses ? Ma nature sceptique m’a poussée à faire quelques recherches, j’avais besoin d’être convaincue de façon scientifiquement éprouvée.
Je vous livre donc le fruit de mes quelques recherches. Je n’ai pas la prétention de me considérer comme une experte journaliste scientifique, mais ma formation de biologiste me permet de donner un œil critique à ce qui se dit un peu partout dans les libellés marketing du commerce lucratif des produits cosmétiques. En espérant que ceci vous éclaire également sur le sujet !

Les vertus du thé rooibos bio - Mythe ou réalité ?
Les vertus du thé rooibos bio – Mythe ou réalité ?

Une petite note sur la terminologie du thé

Le terme thé a de manière générale été réservé pour les infusions faites à partir de l’arbuste conifère Camellia sinensis (L.) Kuntze, Theacea, alors que les infusions faites à partir d’herbes telles que le rooibos ont été appelées tisanes. Avec le temps cependant, l’utilisation de thé s’est également étendue à certaines infusions d’herbes, comme c’est ici le cas. Le Rooibos est souvent appelé thé rouge à cause de la coloration rouge du liquide infusé : attention à la confusion possible avec le thé noir et la tisane à l’hibiscus, qui sont appelés également thé rouge (un autre exemple de confusion créée par l’utilisation de noms communs!).

Le thé rouge ou rooibos – ses caractéristiques
Le Rooibos est un arbuste qui pousse dans les montagnes de l’Afrique du Sud. Le genre Aspalathus inclut plus de 200 espèces natives de l’Afrique du Sud. Plusieurs formes sauvages présentent des caractéristiques morphologiques variables. Le type A. linearis est celui qui est cultivé pour former le thé rouge comme on le connaît.
L’arbuste s’est adapté à un sol pauvre, aride, acide et à des étés chauds et secs. Comme toute légumineuse, le rooibos contient des nodules qui contient des bactéries capables de fixer l’azote, ce qui l’aide à survivre à ces conditions sévères et difficiles

Histoire

Il y a plus de 300 ans, les habitants indigènes des régions montagneuses de l’Afrique du Sud ont été les premiers à récolter le rooibos pour en faire une tisane. Ils ont découvert que l’infusion avait un goût sucré et prononcé. Les feuilles et tiges étaient coupées, broyées et écrasées, puis elles étaient fermentées avant d’être finalement séchées au soleil. Les botanistes ont observé pour la première fois les plants de rooibos en 1772, lorsqu’ils furent introduits dans le thé par les Khoi.
Le rooibos fut donc cultivé de manière plus importante au début des années 30 et est maintenant exporté dans de nombreux pays du monde. En 1999, environ 29% des ventes de rooibos de l’Afrique du Sud étaient exportées dans plus de 31 pays.
Procédés de fabrication du thé rouge
Il existe deux procédés de préparation du rooibos, qui donne deux types de thé différents. Nous verrons que le procédé utilisé a une importance dans les taux d’anti-oxydants présents dans le produit fini et donc sur les qualités cosmétiques du rooibos.
Les feuilles et bourgeons peuvent être soit fermentés ou immédiatement séchés pour en éviter l’oxydation. Le thé rouge traditionnel est fermenté de manière à peu près semblable à l’époque des indigènes il y a plusieurs centaines d’années. Les outils sont évidemment plus sophistiqués.
Le type fermenté est appelé thé rouge parce que le procédé de fermentation rend l’herbe de couleur rouge, tout comme l’infusion qui en résulte. Le terme Rooibos signifie en fait arbuste rouge.
Le type séché (non fermenté), souvent appelé rooibos vert, contient de grandes quantités de polyphénols antioxydants : le thé fermenté perd en effet une grande partie de ces polyphénols durant le procédé de fermentation. Ainsi, le rooibos vert a été développé pour maximiser ses niveaux d’antioxydants, en réponse à la demande croissante de ce type de substances, habituellement associés au thé vert (C. sinensis). La couleur de l’infusion issue du rooibos vert est plutôt jaune (!).
*** Après de maintes recherches auprès de distributeurs et vendeurs de thé, je n’ai toujours pas réussi à trouver le rooibos vert…
Les antioxydants dans le rooibos

Les radicaux libres (des molécules instables qui ont perdu un électron) peuvent endommager l’ADN des cellules, ce qui peut provoquer le cancer. Ils causent l’oxydation du cholestérol, ce qui crée l’obstruction des vaisseaux sanguins, des attaques cardiaques et infarctus. Les antioxydants se lient aux radicaux libres avant que ces derniers ne causent des dommages. Certains antioxydants sont appelés polyphénols parce que certaines substances contiennent un anneau phénolique dans leur structure moléculaire. Les polyphénols sont communs dans les plantes : ils agissent comme pigments et protègent du soleil, pour attirer les insectes ou les repousser, et comme antimicrobiens et antioxydants.
Les polyphénols sont divisés en sous-groupes qui comprennent entre autres les flavonoïdes et les acides phénoliques. Les polyphénols peuvent aussi être classifiés comme étant des monomériques (molécules qui ne contiennent qu’une seule unité) ou polymériques (grosses molécules contenant plusieurs unités). Bref, les études ont démontré que le thé rooibos contient des polyphénols antioxydants, incluant des flavonoides et des acides phénoliques, qui combattent les radicaux libres.

Flavonoides : Les polyphénols antioxydants identifiés dans le thé rooibos incluent les flavonoïdes suivants : aspalathin, nothofagin, quercetin, rutin, isoquercitrin, orientin, isoorientin, luteolin, vitexin, isovitexin, et chrysoeriol.
Le rooibos est la seule source connue d’aspalathine.
Les études ont démontré que la quantité de nothofagin dans le thé fermenté et non fermenté était estimé à 3 fois moins que l’aspalathin.
Le thé rooibos – sa vraie valeur comme antioxydant ?
· Malgré ce que certains en disent, les études ont démontré qu’une tasse de thé rooibos contient moins de polyphénols totaux qu’une tasse de thé vert ou même de thé noir.
· Par contre, les types de polyphénols présents dans l’un et l’autre sont différents : la seule concentration en polyphénols totaux ne peut donc être utilisée comme indicateur de potentiel bénéfique sur la santé. Le thé rooibos ne contient par d’epigallocatechin gallate (EGCG), qui est un polyphénol du thé vert qui a été démontré comme étant anticancéreux et antioxydant. Cependant, plusieurs des polyphénols du thé rooibos sont également de très forts antioxydants.
· Bien que la quercetin et la luteolin (flavonoïdes) soient de puissants antioxydants, les chercheurs n’ont pas encore déterminé si le thé rooibos en contient suffisamment et que ceux-ci sont suffisamment absorbés par le corps pour avoir un effet bénéfique sur la santé.
· La présence de l’aspalathin (un polyphénol flavonoïde monomérique) semblerait contribuer aux capacités antioxydantes du thé rooibos, par contre ce polyphénol n’a pas autant été étudié que la quercetin et la luteolin.
· NB : Ce ne sont pas tous les polyphénols qui sont des antioxydants.
Des études comparatives ont été réalisées sur le thé vert, noir et rooibos (rooibos vert – non fermenté – et thé rouge – rooibos fermenté). En ordre décroissant, le thé vert, le rooibos vert, le thé rouge et le thé noir on tous de grandes concentrations d’antioxydants. Le thé vert a démontré des résultats significativement plus élevés en termes de quantité d’antioxydants présents, mais les 3 autres ne sont pas très différents les uns des autres… Ces études ont été réalisées cependant à l’extérieur du corps humain et aucune donnée n’a donc été récoltée sur les capacités d’absorption par le corps.
Plusieurs études ont été réalisées sur des animaux concernant les capacités du thé rooibos à réduire les cancers, mais aucune étude n’a encore été réalisée sur l’homme.
Des études ont démontré que la fermentation du rooibos (thé rouge) réduit cependant ses propriétés antioxydantes. L’hypothèse retenue serait que la fermentation détruit une partie des polyphénols à l’action antioxydante.
Il est important de mentionner finalement que les bénéfices du thé sont probablement apportés par la combinaison de tous les antioxydants plutôt que pris séparément. Étonnamment, les études ont démontré que des effets anti-cancer étaient plus grands lorsque ces substances étaient combinées plutôt que prises une à une. Les résultats démontrent également que la synergie de ces substances avec d’autres qui demeurent encore inconnues contribue probablement à l’effet global anticancéreux.
Il reste donc encore beaucoup de choses à démontrer concernant les propriétés du rooibos.
Ce qui a été prouvé jusqu’à maintenant sur le rooibos
Vitamine C : les études n’ont en réalité pas démontré la présence de cette vitamine. Les résultats n’ont d’ailleurs pas démontré la présence de minéraux en quantité suffisante pour apporter une source notoire dans la diète quotidienne d’un humain.
Coliques, allergies, facilite le sommeil, problème digestifs, maux de tête et autres miracles qu’on lui prétend : ces propriétés n’ont pas été vérifiées par des recherches scientifiques reconnues à ce jour. Pour ce qui est des coliques, ce mythe provient d’une femme sud-africaine qui aurait, en 1968, donné du thé à son bébé et aurait observé que ses coliques s’étaient calmées… Ne trouvant aucune information à cet effet, elle aurait procédé à ses propres tests sur des enfants du village et aurait ainsi écrit un livre sur le sujet. Pas de recherche scientifique plus approfondie n’appuie cette allégation.
Bas en caféine et en tanins : le rooibos ne contient en effet pas de caféine ni de théine et beaucoup moins de tanins que le thé noir ou vert. Certaines observations ont d’ailleurs fait un lien avec le fait que des personnes consommaient plus de polyphénols en buvant du thé rooibos, simplement parce que le fait d’avoir moins de tanins (et donc moins d’effet astringent sur le système digestif) leur permettait d’en boire plus… Les tanins sont d’ailleurs reconnus pour réduire l’absorption de fer, ce qui pourrait ralentir le métabolisme et l’utilisation des protéines. Pour les personnes ayant une diète faible en viande, ceci pourrait créer des problèmes. Le thé rooibos est ainsi une bonne alternative de breuvage au thé vert ou noir puisque les études démontrent qu’il n’aurait pas un effet aussi marqué, quoique quand même présent (empêcher l’absorption de fer).